29.11.23

Nettoyer et préparer correctement les textiles de nettoyage : minimiser les risques, maximiser la performance

La question de la manière dont les textiles de nettoyage peuvent être préparés de manière hygiénique est une préoccupation centrale de l'industrie du nettoyage. Car tant que les chiffons utilisés et les textiles de sol ne sont pas remis en parfait état, même les meilleurs outils de travail et aides ne servent à rien.

Bsc 18 Washroom Mopping Floor

Autrefois, le nettoyage était presque exclusivement effectué selon la méthode du seau : les agents de nettoyage imbiberaient les textiles et les chiffons dans la solution de nettoyage d’un seau, essuyaient les surfaces, puis rinceraient les textiles dans la solution. Ainsi, la majeure partie de la saleté absorbée était éliminée avec le changement de l’eau.
Avec l’introduction de nouveaux produits tels que les textiles en microfibres et la pression croissante sur les coûts de nettoyage, de nouvelles exigences sont apparues : les textiles pré-humidifiés, qui rendent inutiles le lavage et l’essorage pénibles et qui peuvent être commodément ajoutés au linge sale après utilisation, ont conquis le marché.
Cette méthode de nettoyage plus efficace a cependant un revers : car avec cette procédure, toute la saleté atteint la machine à laver avec les textiles. Cela nécessite un changement dans le lavage des textiles de nettoyage, car le processus de lavage des textiles prend une importance beaucoup plus grande pour l’hygiène des locaux.

Préparation centrale et professionnelle

Le temps où les employés emportaient les textiles de nettoyage sales à la maison pour les laver appartient au passé. Une préparation hygiéniquement correcte des textiles incombe aux responsables du service de nettoyage de chaque entreprise. Cela nécessite une logistique appropriée – c’est-à-dire un personnel spécialisé bien formé, des détergents professionnels et des machines à laver de haute qualité.

Pour réduire autant que possible la quantité de saleté dans la machine, les salissures grossières et lâches telles que les cheveux, les peluches ou les accumulations de poussière doivent être enlevées des textiles avant le lavage. Cela réduit la rétention de saleté dans les fibres et prévient le risque que des pièces solides comme des trombones endommagent la machine à laver.

Lessive en poudre contre lessive liquide
AvantagesInconvénients
Laver avec de la poudre
(dosage manuel)
– application simple
– pas d’installation de dosage
– pas de service technique
– faibles coûts d’investissement
– dosage imprécis
– pas de contrôle des coûts
– moins efficace que le lavage liquide
– pas de système
Laver avec lessive liquide
(dosage automatique)
– une plus grande efficacité
– exigences de qualité élevées
– utilisation flexible grâce à une large gamme de produits
– convient également aux cas spéciaux
– moins d’erreurs grâce à l’automatisation
– coûts d’investissement plus élevés
– service nécessaire

Le programme de lavage doit impérativement comprendre un prélavage. Cela permet d’éliminer une grande partie de la saleté ainsi que les éventuels résidus de produits de nettoyage. C’est une étape importante, car certains produits de nettoyage peuvent provoquer une réaction chimique avec la lessive et ainsi réduire l’efficacité du détergent.

Facteurs clés pour la préparation

Pour un bon résultat de lavage, deux conditions doivent être remplies : il faut d’une part des machines à laver modernes et d’autre part, le détergent utilisé doit être efficace et de haute qualité.

Machines à laver

Les lingettes de nettoyage et les textiles de sol professionnels ne peuvent pas être préparés de manière adéquate avec des machines à laver domestiques, car les paramètres du processus de lavage ne sont pas gérés aussi fiablement que dans une machine à laver semi-professionnelle ou professionnelle.
Une caractéristique typique des machines à laver professionnelles est la porte : elle est équipée d’un joint ; une machine à laver domestique, par contre, possède un soufflet. Avec un tel soufflet dans le domaine professionnel, il y a un risque de prolifération de micro-organismes, car la saleté et l’eau s’y accumulent. C’est pourquoi il est possible de trouver des moisissures dans le soufflet de nombreuses machines de ce type.
Un autre aspect est que le lavage professionnel impose des exigences différentes en termes d’équipement technique. Par exemple, une assurance peut refuser la responsabilité si une entreprise utilise une machine à laver domestique. Car l’appareil destiné à l’usage privé ne répond pas aux exigences d’une exploitation commerciale. De plus, pour des raisons de sécurité, la machine à laver et le sèche-linge doivent respecter la directive machines 2006/42/CE.

Détergents

  • En ce qui concerne les détergents, la question fondamentale est de savoir s’il faut utiliser une lessive en poudre ou liquide (voir le tableau à gauche). Avec les machines à laver modernes, à partir d’une capacité de six kilogrammes, il est possible d’équiper l’appareil d’installations de dosage.
  • Si la décision est en faveur de la lessive liquide, il faut vérifier le choix du fournisseur de détergent. Pour la programmation des installations de dosage, il faut des spécialistes formés qui ont une connaissance approfondie de tout le processus de lavage. Ils doivent connaître les ingrédients des détergents, car certaines substances ne conviennent pas pour le lavage des chiffons en microfibres.
  • L’utilisation d’installations de dosage offre la possibilité de préparer les textiles de nettoyage seulement après le processus de lavage.

Dans ce cas, après le cycle de rinçage, de l’eau est à nouveau introduite dans la machine à laver et le détergent approprié est ajouté. Ensuite, la machine amène les chiffons et les textiles de sol au degré d’humidité approprié par l’essorage. Après le cycle de lavage, les utilisateurs retirent les textiles préparés de la machine à laver et les placent dans les boîtes prévues à cet effet. Les textiles sont désormais prêts à être chargés sur le chariot de nettoyage pour l’utilisation subséquente.

Contrôle correct de la température et dosage

Bien sûr, les textiles de nettoyage peuvent également être préparés de manière hygiénique avec des détergents en poudre. Un détergent d’hygiène, appelé ainsi, offre une sécurité supplémentaire, car le processus de lavage effectue une désinfection chimiothermique. Cependant, cela n’est réussi que si le détergent est dosé correctement et que la température dans la machine à laver est maintenue. La machine doit être programmée de manière à garantir un temps de maintien d’au moins 15 minutes à 70 degrés Celsius ou 20 minutes à 60 degrés Celsius. Cependant, ces temps de référence peuvent varier en fonction du détergent et de la dose.

Il est recommandé d’utiliser des détergents répertoriés sur des listes reconnues telles que celles de l’Institut Robert Koch, de l’Association pour l’Hygiène Appliquée ou de la Société Allemande d’Hygiène et de Microbiologie. Cela garantit que non seulement la mention “désinfectant” figure sur l’emballage, mais que l’efficacité a également été testée.

Un système coordonné de textiles de nettoyage, de programmes de lavage, de détergents et d’équipements permet de minimiser les risques d’hygiène et de maximiser la performance de nettoyage. De plus, un processus de lavage correct avec des équipements professionnels, un dosage vérifié et le programme de lavage approprié garantissent la préservation de la valeur et donc la durabilité écologique et économique des textiles de nettoyage.

Anzahl Likes:0

Donnez-nous votre avis

Ecrire le premier commentaire sur cet article.

Sie müssen angemeldet sein, um einen Kommentar zu hinterlassen.

Urgence
Urgence hygiène
Urgence
Urgence hygiène